Déviations

documentation : WARC Gallery 2008/11/01-2008/11/30

video
version française suit ...
Deviations is a multi-media installation that explores the blurred lines between reality and fictional, memory and loss. Taking as a point of departure an intervention realized in June 2007 where the artist cycled over 1600 km between Venice, Basel, Kassel and Muenster attended the opening days of each of four international artistic events the project seeks to create a non-linear, fragmentary travelogue. En route, Rondeau documented (using still photography, video and blog) her experiences. These documents were uploaded daily to World Wide WARC web site. A virtual space hosted by Women’s Art Resource Centre in Toronto. Drawing on both original video, photo and ephemera collected during the Art Ride intervention along with found footage from popular culture Deviations is a psychological mapping of the artist’s emotional and economic ups and downs while in transit between four cultural events of global profile. A blend of personal stories is interlaced with spurious accounts, creating a layered narrative of alteration and exaggeration that is a vacillation of the diaristic, documentary and fantasy.
The artist would like to acknowledge the Ontario Arts Council for production support in the realization of this project.
-----
Déviations est une installation qui explore les interférences entre le réel et la fiction, la mémoire et la perte. Pour ce faire, l’artiste a pris comme point de départ une intervention réalisée en juin 2007 où elle a, pendant douze jours, parcouru environ 1600 km en vélo pour joindre Venise, Bâle, Kassel et Münster, afin de visiter les quatre grands événements artistiques de l’été. Tout au long du parcours, elle a documenté son trajet via vidéo, photos et textes. À la fin de chaque journée, ces documents ont été téléchargés sur un blogue hébergé sur le site internet World Wide WARC. En entremêlant des extraits vidéos tirés de films populaires avec le produit original — séquences vidéos, photos, le journal de bord ainsi que des items éphémères — recueillis tout au long de l’intervention, Déviations trace les hauts et les bas psychologiques et émotionnels de l’artiste en transit entre ces quatre grands événements artistiques. Rondeau entrelace les comptes personnels avec ceux des autres, vrais ou faux, pour réaliser une histoire en plusieurs couches, enchevêtrée de faits, d’altérations, d’exagérations et de contrevérités qui vacille entre le journal intime, le documentaire et le fantasme.
L’artiste remercie le Conseil des arts de l’Ontario pour leur appui dans la production de cette oeuvre.